Le 16 octobre, mobilisons-nous et faisons définitivement sa fête à EDVIGE
15-10-2008

Image

Image

Edvige manifestation le 16 octobre 2008 Edvige manifestation le 16 octobre 2008

Derrière EDVIRSP, EDVIGE 2.0 - La mobilisation citoyenne a contraint le pouvoir à reculer dans la bataille autour du fichier EDVIGE. Mais sa réécriture en « EDVIGE 2.0 », malgré quelques aménagements, est loin de nous satisfaire. Nous réaffirmons notre opposition au décret et en demandons toujours l’abrogation. Nous maintenons notre demande d’un débat public sur les fichiers et appelons le Parlement à se saisir véritablement de ce sujet. Un texte inacceptable dans son intention comme dans sa forme.

Image

Jeudi 16 octobre, à la Sainte-Edwige, venez réclamer le respect des droits démocratiques fondamentaux et apportez vos fiches « Facilitez le travail de la police » : à partir de 16h30 place Edouard Herriot (Assemblée Nationale) – à 18h, cortège vers Matignon (rue de Varenne)

Edvige - Aidez la police Edvige - Aidez la police

>> Signez la pétition

 
Le gouvernement fait machine arrière sur le fichier Edvige
18-09-2008

Image

Image
jeudi 18 septembre, le gouvernement fait machine arrière sur le fichier Edvige
Le Premier ministre a demandé à sa ministre de l'Intérieur de revoir en profondeur le fichier de renseignements sur les personnes "sensibles Edvige", très controversé.

Cela ressemble fort à une défaite sous la pression de l'opinion publique. Le Premier ministre François Fillon a annoncé ce jeudi qu'il demandait à la ministre de l'intérieur Michèle Alliot-Marie de revoir totalement le décret du 27 juin 2008 instituant le fameux fichier Edvige, dénoncé depuis plusieurs jours au nom des risques d'atteintes aux libertés et au respect des individus.

Toujours plus nombreux contre le fichier EDVIGE


 

 
Le décret EDVIGE
09-09-2008

Image

Image

Au 16 juillet à 15 heures,
plus de 15 000 personnes et 174 organisations
appellent déjà à l'abandon par les pouvoirs publics du fichier "Edvige"

Communiqué de presse CGT Communiqué de presse CGT

Communiqué du Collectif « Non à EDVIGE » Communiqué du Collectif « Non à EDVIGE »

Lien >> Pétition en ligne ouverte depuis le 10 juillet ...

 

 

filet_2.gif


Une conférence de presse a réuni le 9 septembre les 12 organisations signataires d'un recours commun en annulation devant le Conseil d'Etat du décret créant le fichier EDVIGE, ainsi que bon nombre d'organisations et individus signataires de l'Appel « Pour obtenir l'abandon d'EDVIGE ».

La mobilisation contre la mise en place de ce fichier est immense et témoigne de l'inquiétude légitime de la population face aux attaques qu'il porte contre les droits fondamentaux et les libertés publiques et individuelles. Cette mobilisation a enfin été entendue et le Président de la République a souhaité que les libertés publiques soient préservées. La ministre de l'intérieur sur TF1 hier s'est déclarée prête à recevoir les organisations qui le lui demanderaient mais pour ensuite décider d'exclure a priori les représentants des 800 organisations et des 135000 signataires individuels du Collectif « Non à EDVIGE ».
Cette mise à l'écart va manifestement à l'encontre de la démarche d'apaisement et de dialogue mise en avant par le Président de la République pour garantir les libertés.
Elle apparaîtra incompréhensible aux yeux de l'opinion publique et de nature à jeter un total discrédit sur l'action de la Ministre de l'Intérieur, comme sur la parole du Président de la République.
Pour le Collectif, le retrait du décret est un préalable à l'ouverture d'un débat parlementaire sur le respect des libertés publiques, débat dont l'annonce nous réjouit : il est plus que temps que les citoyens, par l'intermédiaire de leurs représentants, reprennent leur place dans une discussion qui n'aurait jamais dû leur échapper.
Dès aujourd'hui, les organisations demandent donc à rencontrer les groupes parlementaires des deux assemblées pour remettre les citoyens au coeur du débat.
Elles réaffirment leur volonté de voir ce décret annulé.
Si le décret n'était pas retiré d'ici là, elles appelleront les citoyens à fêter la sainte EDVIGE le 16 octobre en se rassemblant à Paris et en région pour faciliter le travail de la police et déposer leur propre fiche individuelle de renseignement auprès des services concernés, afin de démontrer que l'absurdité sécuritaire aboutit, peu ou prou, à ficher toute la population.
Dans l'attente du retrait du décret 2008-32, le Collectif « non à edvige » appellent l'ensemble des défenseurs des libertés de ce pays à amplifier la mobilisation en signant et en faisant signer l'appel « Pour obtenir l'abandon d'EDVIGE », pour qu'enfin le gouvernement se résolve définitivement à retirer ce décret liberticide.

Lire la suite...
 
le CSA et EDVIGE
08-09-2008

filet_2.gif
Fichier Edvige : La réaction du patron de la Cnil

 
Edvige et réactions
08-09-2008
filet_2.gif
EDVIGE Souriez vous étes fichés

 

L'ESPACE PRATIQUE

Faire grève
JSN ImageShow - Joomla 1.5 extension (component, module) by JoomlaShine.com