Le manifeste des 9

19-02-2009

Image

Le manifeste des 9 Le manifeste des 9

La négociation ! Pas le bâton !

La Cgt proteste vivement contre la répression des manifestants engagés dans le mouvement d’action contre la vie chère en Guadeloupe.

Les interventions policières d’aujourd’hui avec leur cortège de blessés et de nombreuses arrestations ne règleront pas le conflit.
La Cgt exige la libération des personnes interpellées et l’ouverture de véritables négociations sur les revendications des Guadeloupéens.
Le gouvernement ne peut rester dans une position de neutralité face aux revendications salariales, c’est de fait un parti pris en faveur du patronat.
Plus que jamais le gouvernement doit créer les conditions de négociations avec une réelle volonté de favoriser les solutions répondant aux revendications des travailleurs de l’ile.

 

Syndicats dans les DOM et CGT. Une longue histoire de solidarité et de respect

La CGT suit et s’informe quotidiennement de l’évolution de la situation en Guadeloupe et dans les DOM.
Au début des années 60, dans le cadre de la décolonisation, elle a entrepris un processus avec les organisations CGT des DOM qui a conduit progressivement à leur indépendance.
Lors du 37ème congrès de la CGT en 1969, une déclaration commune était adoptée entre la CGT de France, la CGTG de Guadeloupe, la CGTM de Martinique, la CGTR de Réunion, et l’UTG de Guyane qui précisait les rapports entre les 5 organisations. Elle analysait la situation sociale, économique et politique dans les DOM où les inégalités de « SMIC », de salaires étaient fortes alors que déjà le coût de la vie était d’environ 40 % plus élevé qu’en France.
Ce sont ces rapports d’égalité entre organisations syndicales indépendantes qui perdurent aujourd’hui. La responsabilité de la négociation sur la situation en Guadeloupe et la vie chère est de la responsabilité du collectif d’organisation auquel participe la CGTG.
C’est peut être une différence avec d’autres confédérations syndicales la CFDT et FO qui ont constitué des structures régionales dans les DOM.
La solidarité de la CGT se réalise donc en terme de soutien à l’égard des salariés des DOM, et d’exigence vis-à-vis du gouvernement pour que celui-ci ouvre et s’implique dans de véritables négociations et qu’il respecte ses engagements.
Développer les luttes en France pour la réponse à nos besoins, nos revendications, c’est aussi aider les travailleurs de la Guadeloupe et plus largement des Dom dans leurs propres luttes.

Montreuil, le 17 février 2009

 

L'ESPACE PRATIQUE

Faire grève
JSN ImageShow - Joomla 1.5 extension (component, module) by JoomlaShine.com