COP21 : quelle responsabilité des banques centrales ?

15-10-2015

 2015_cop21_figurines.jpg

La conférence internationale sur le changement climatique qui se réunira à Paris du 30 novembre au 11 décembre doit être l’occasion de poser la question de la transition écologique dans tous ses aspects, notamment :
- aspects sociaux : quels emplois, quelles qualifications pour mettre en œuvre les énergies renouvelables et les nouvelles techniques économes en énergie dans la construction, les transports, l’agriculture, l’industrie ?
- aspects économiques : quels investissements pour réaliser la transition énergétique ? Peut-on s’en remettre, pour les financer, aux marchés financiers, et aux critères de rentabilité privée dont ils sont porteurs ? Ne faut-il pas une autre intervention de la puissance publique, de nouveaux pouvoirs des citoyens sur l’utilisation de l’argent
des entreprises et des banques ?


La CGT Banque de France a interrogé différentes personnalités engagées dans la lutte contre le changement climatique en leur posant les trois questions suivantes :
1. Selon vous, quels impacts le changement climatique aura-t-il sur les sociétés à court, moyen, long, terme ?
2. Selon vous, quels sont les acteurs qui sont le plus à même de contribuer au financement de la transition énergétique ? Pourquoi et comment ?
3. La banque centrale a-t-elle une responsabilité dans la lutte contre le changement climatique ? Par quel mécanisme peut-elle y contribuer ?

filet_22.gif

 

L'ESPACE PRATIQUE

Faire grève
JSN ImageShow - Joomla 1.5 extension (component, module) by JoomlaShine.com