Communiqué de la CGT – Banque de France

03-04-2017
cgt.png
« Quand la politique de réduction des effectifs dicte la stratégie de l’entretien des billets »
La CGT alerte le gouverneur de la Banque de France sur les risques qu’encourt le personnel en charge de l’entretien des billets. La stratégie de réduction d’effectif de la Banque de France se traduit par la fermeture de caisses et la concentration du traitement des billets sur quelques lieux géographiques. 
La conduite « aléatoire » de cette stratégie a pour conséquence une accumulation record de stock de billets à trier dans le pays. C’est une des missions de la Banque de France qui est dégradée « Être le gardien de la monnaie vise non seulement la stabilité des prix mais également la confiance dans le cash ». 
Au lieu de recruter durablement et d’accepter d’écouter leurs revendications, la pression est mise sur les personnels des caisses : tri en continu, heures supplémentaires…, etc.
Pour la sortie du nouveau billet de 50 euros, les salariés du fiduciaire sont en grève pour obtenir des négociations sur leur cahier revendicatif au niveau national.
La CGT et l’intersyndicale les soutiennent dans leur demande de prise en compte de la pénibilité de leur métier et de recrutements à la hauteur des besoins.
Aujourd’hui, les agents du CEFINOF « haut lieu de la technologie inspiré par ce qui se fait de plus performant dans le monde » sont en grève. Ce centre « High Tech » est en panne de démarrage depuis un an, en panne sur tout le volet humain et en panne sur le dialogue social.
CGT – Banque de France
filet_22.gif
 

L'ESPACE PRATIQUE

Faire grève
JSN ImageShow - Joomla 1.5 extension (component, module) by JoomlaShine.com