Ambitions 2020 : une lecture critique du projet

29-06-2016
2016_ambition2020_1.jpg
Ambitions 2020 : lecture critique du projet Ambitions 2020 : lecture critique du projet

Une lecture critique du projet

 

Ambitions 2020  a des points communs avec la « loi travail » qui soulève tant d’opposition, depuis plusieurs mois, dans  le monde du travail et dans la jeunesse.

 

L’inspiration est la même  : après son départ de BNP-Paribas, François Villeroy de Galhau a reçu de François Hollande, dont il est politiquement proche, la mission de mettre la Banque de France au pas de l’austérité budgétaire comme le reste du pays. Les justifications avancées se ressemblent : on nous parle de gains de productivité, de modernité, d’efficacité. Mais le fond du projet, dans les deux cas, n’a rien de moderne ni d’efficace : il s’agit de faire baisser à tout prix le coût du travail — en l’occurrence les effectifs et les carrières des agents de la Banque — sans trop se préoccuper des conséquences sur la capacité des salariés à encaisser la hausse de leur charge de travail, les pertes de savoir-faire liées aux départs en retraites non remplacés, la dégradation des conditions de travail. Tout cela frappe en particulier les femmes, comme en témoigne le dernier rapport sur l’égalité professionnelle.

 

Plus que jamais, les cadres sont en première ligne puisqu’en plus de cette charge, ils doivent assumer celle de « faire avaler la pilule » aux collègues placés sous leur responsabilité.

Ambitions 2020 connaîtra-t-il un sort aussi incertain que la « loi El Khomri » ? Cela dépendra beaucoup de la capacité des syndicats de la Banque à montrer que d’autres solutions sont possibles.

 

Ambitions 2020 cherche d’ailleurs à donner le change en faisant plusieurs clins d’œil à des propositions syndicales. C’est bien la preuve que ces propositions méritent d’être écoutées. Mais pas pour les dévoyer au service d’un « ambition » entièrement inspirée par des politiques dont l’origine est tout à fait étrangère aux réalités de la Banque !

 

Une autre ambition est possible !

 

Nous vous proposons, dans les pages qui suivent, une critique du projet, au fil des informations qui ont été données aux représentants du personnel en préparation du comité central d’entreprise du 30 juin. Il s’agit d’une critique constructive : face aux annonces du gouvernement de la Banque, nous tenons surtout à rappeler les propositions de la CGT pour l’avenir de l’entreprise , qui sont devenues, pour l’essentiel, le patrimoine commun des sept syndicats de la Banque. Nous aurons besoin de ces propositions car l’avenir n’est pas écrit.

Si ce document vous inspire des avis, des critiques, des contributions, n’hésitez pas à nous en faire part !

 

L'ESPACE PRATIQUE

Faire grève
JSN ImageShow - Joomla 1.5 extension (component, module) by JoomlaShine.com